Je dédie cet article à cette grande question que majoritairement tout le monde se pose !

Comment cultiver une image de soi positive ? Dans cet article, je te transmets 4 points afin de t’accompagner et de t’aider à t’exercer. Car pour cultiver une image de soi positive, il n’y a pas de secret ! C’est comme le sport, il faut s’entraîner ! J’envisage également dans un avenir proche à faire des mini-séries podcast sur l’épanouissement personnel. Sans perdre de temps, voici quelques conseils que je te recommande fortement dans ton cheminement personnel. Cela m’aide vraiment dans mon quotidien et c’est bien pour cela que je te le partage, et cela même en piqûre de rappel si tu les connais ! hihihi !

Allons-y pour le premier conseil pour Cultiver une image positive de soi.

J’évite de me comparer !

Alors celui-ci je l’adore, car pas plus tard qu’il y a quelques mois, je l’avoue, je suis coupable ! Je l’ai encore fait ! Et oui je suis peut-être entrepreneuse, mais, je t’assure que je reste humaine. Et entière surtout ! Donc oui ca m’arrive de me comparer à pierre Paul Jacques quand ca me chante ! Mais depuis quelque temps de moins en moins, et tu sais comment ? En me disant que mon histoire est unique, et la tienne aussi l’est certainement ! Du coup, pourquoi se comparer et se juger pour être la ou le plus performant ?

Il y a temps de place pour tout le monde pour raconter son histoire.

Et vivre ses propres expériences ! Et c’est là où j’ai enfin lâché prise, dans une société qui véhicule le culte de la performance … Et grâce à se lâcher prise, je peux enfin me tourner vers la réalisation de beaux projets qui me font vibrer ! Même si la tentation de baisser les bras est immense quand on se compare, garde à l’esprit que cela ne sert à rien de regarder chez autrui. Soit vrai, soit toi-même avec bienveillance. Pour mettre fin à la comparaison et la rumination rien de tel que L’ ACTION !!!!!

cultiver une image de soi positive

Deuxième pépite pour cultiver une image positive de soi-même !

Je fais taire les Auto-critiques !

On a toujours le choix de cesser de critiquer autrui et de parfois tourner 7 fois la langue dans sa bouche en toute conscience avant de juger les autres, etc. Mais il en est autrement quand il s’agit de se critiquer soi-même. Les paroles que l’on s’inflige à soi-même sont d’autant plus puisantes et plus difficiles à gérer et à apprivoiser. Car il faut le reconnaître, le dialogue intérieur que l’on entretiens avec soi-même ne cesse jamais, qu’il soit positif ou négatif, Ego ou pas ! A moins d’avoir suivi des années de pratique en méditation pour apaiser le mental… Mais notre cerveau étant trop bien habitué à l’exercice de dépréciation… Il serait vraiment chimérique de croire ou d’aspirer à vouloir faire taire net, nos pensées, notre dialogue intérieur.

Et puis quelque part, l’auto-critique n’a pas que de mauvais côté

Elle permet aussi de se remettre en question pour avancer plus positivement. Savoir distinguer les deux en se posant les bonnes questions pour ne pas rentrer dans le cercle vicieux de l’Auto-critique négative. Lorsqu’une auto-critique vient te submerger, note là et imagine qu’un membre de ta famille ou un ami s’inflige se reproche. Et à cet instant, demande toi ce que tu lui dirais à cet ami(e) ? Y a t-il du vrai dans ce qu’il affirme ? Si oui, que lui dirais-tu pour qu’il emploi les moyens pour passer à l’action et modifier son comportement. Et surtout, que lui dirais-tu afin de la rassurer sur sa capacité à entreprendre la chose ? Et comment pourrais tu lui faire relativiser la critique ? Afin qu’il ou elle ne tombe pas dans la flagellation. Passer à la phase compassion !

Peut-être le conseil le plus important pour avancer positivement !

Je m’adresse Gentiment à moi-même

Cependant, une parole bienveillante n’a jamais fait de mal à autrui ni à soi-même. Or, au quotidien, on à souvent tendance à se parler à soi-même et pas toujours en employant les meilleurs termes… Qui ne vous a  jamais dit un jour « tu parles tout seul toi ? » Mais malheureusement, c’est souvent sur des jugements de valeur comme : « c’est incroyable comment j’ai vieilli. Mon dieu ! c’est quoi cette tête ?! « . Ou combien de fois j’ai pu entendre au studio et cette fois-ci à voix haute :  » je ne suis pas photogénique, à quoi je vais ressembler ! ». Et parfois sur des détails : « je n’aurais jamais dû acheter ce truc ». On se lance que très rarement de belles fleurs ! Et on a tendance à n’exposer que le négatif. C’est quand on comprend la force des mots sur nos pensées, nos émotions et nos actions qui en découlent, que cela devient vraiment intéressant.

Nos propres remarques que l’ont s’adresse ne cessent de modifier notre réalité.

Plus précisément, si je rate un entretien d’embauche et mentalement ou oralement je me dis : « je rate tout, qu’est-ce que je peux être nulle ! Il y a de fortes chances que j’ancre en moi (j’en fais une croyance) l’idée que je suis « nulle » et je raterai mes futurs entretiens d’embauche, encore et encore… L’important ici c’est de modifier nos paroles, la façon de se parler, c’est modifier la perception que l’on a de soi-même et du coup on peut réorienter plus positivement nos actions futures.

Un petit exercice que j’utilise en cas de besoin

Je commence par modifier ma pensée négative progressivement. Premièrement la pensée négative, ensuite une pensée intermédiaire et finalement la pensée positive pour remplacer l’ancienne. Un petit exemple ?  Pensées négatives : J’ai des parents incompétents. Pensée intermédiaire : j’ai des parents. Pensée positive : j’ai des parents qui font de leur mieux. Ce genre d’exercice, avec de l’entraînement, permet d’emprunter un chemin différent, plus positif ! Pour que nos pensées (les plus négatives) n’influencent pas en continu notre vie.

cultiver une image de soi positive

Et pour finir, en bonus !

Offre toi cet instant ou ce cadeau que tu mérites tant !

Alors pourquoi attendre afin de t’offrir le luxe de t’octroyer du temps rien que pour toi, te chouchouter ? Comme par exemple prendre un bon bain chaud, te faire faire un massage, etc… Et pourquoi pas te retrouver face à face avec toi-même et réaliser une séance auto-portrait. Surtout dans le but de réaliser seul(e) un joli auto-portrait tout en restant toi-même, sans chichi, sans filtre ! Tout en pratiquant l’exercice du sourire pour se féliciter à chaque fois que l’on avance vers un mieux-être. Ou mieux encore, te réserver une séance photo bien-être en vue de t’exercer à Oser être toi-même devant l’objectif du photographe. Et cela, tout en étant accompagner pour prendre de l’assurance pour avancer positivement dans la vie !

Suivez moi sur ma page Facebook et Linked-in ou Instagram

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été et de bonnes vacances !